Categories

Accueil > Salle de Presse > COMMUNIQUES > Journée internationale des forêts mais… pas de la liberté d’expression (...)

21 mars 2018

Journée internationale des forêts mais… pas de la liberté d’expression ?

Ce mercredi 21 mars 2018, les forestiers de l’ONF en grève « tenteront » d’informer les citoyens aux abords de la Mairie de Paris à l’occasion de la journée internationale des forêts.

Ils « tenteront » d’informer car manifestement la Préfecture de Police entend limiter leur droit d’informer en diffusant dans le calme des tracts aux citoyens.

Dans notre belle République, la plus élémentaire des libertés d’expression semble donc poser problème. A qui ? A la direction de l’ONF qui le même jour devant la Mairie fera à grands frais la promotion …de ce qu’elle est en train de détruire ? Aux Ministères de l’agriculture et de la transition écologique qui s’apprêtent à lancer, à grands renforts d’argent public, une campagne de communication XXL vantant aux citoyens les mérites de la surexploitation des forêts et de l’économie …verte ?

En tout cas les forestiers de l’ONF seront là et vous donnent rendez-vous au 1 rue Victoria aux abord du parvis de la Mairie : - pour parler privatisation à venir de la gestion des forêts publiques - pour parler fermeture symbolique des forêts au public

et bien sûr pour faire vivre la liberté d’expression que n’aiment pas les états policiers mais que nous chérissons avant tout.

icon docDocuments joints

Partager